Savez-vous que vos intestins hébergent l’une des clés de voûte de votre santé ? Il s’agit du microbiote intestinal (voir la définition Wikipedia).

Aujourd’hui je vous explique pourquoi celui-ci est si important. Si votre microbiote est aujourd’hui dégradé, si votre digestion est difficile, si vous avez souvent des gaz et des ballonnements, lisez avec attention ce qui suit.

Certes, il n’est pas facile de changer profondément de mode de vie et d’alimentation du jour au lendemain…

Mais dites-vous bien qu’il n’est jamais trop tard pour commencer à prendre soin de son microbiote ! Et quel que soit votre âge, c’est votre santé actuelle, mais aussi future, que vous allez ainsi préserver.

 

À la découverte de votre microbiote intestinal

Votre microbiote, c’est un peu le super-héros de votre santé.

Ou plutôt des dizaines de milliards de super-héros : toutes les bactéries qui peuplent notre système digestif. Cette incroyable population de bactéries se façonne dès notre naissance. Et elle est aussi unique que nos empreintes digitales.

 

Le microbiote intestinal humain joue un rôle capital dans :

  • la digestion
  • l’assimilation des nutriments
  • le maintien d’une bonne santé

Il a besoin d’être correctement nourri au quotidien, et de ne pas être agressé.

Son équilibre et sa diversité sont extrêmement précieux, mais malheureusement, entre l’industrialisation de notre alimentation et nos habitudes de vie, il est bien souvent malmené.

 

Remontons un peu en arrière…

La naissance représente notre première exposition aux bactéries qui vont venir nous coloniser. Et il faut savoir que ces bactéries nous accompagneront toute notre vie durant.

Pour information, nous hébergeons dans notre corps en moyenne 39 mille milliards de bactéries. Dont la majorité siège dans notre gros intestin (ça fait beaucoup de monde !)

Notre population de bactéries dépasse même le nombre de nos cellules. Mais elles sont beaucoup plus petites, ce qui fait que nous ne ressemblons pas à un être tout droit sorti de Men in Black (ouf !)

 

microbiote men in black

 

Le microbiote humain est donc composé de bactéries, mais également de champignons (fongus) et de virus.

En fait, chacun a un petit rôle bien distinct. L’équilibre et la diversité sont les maîtres-mots d’un bon fonctionnement de l’ensemble.

Le microbiote intestinal contient 90% de toute cette population. Il va progressivement se former en fonction de nos expositions durant les trois premières années de notre vie à différents éléments extérieurs :

  • le passage par le vagin de notre mère (ou les mains gantées du personnel soignant en cas de césarienne)
  • les baisers parentaux
  • le lait maternel
  • les léchouilles du chien et tout ce qu’enfant on pourra mettre à la bouche…

 

Notre microbiote intestinal durant les 3 premières années de notre vie

En réalité, tout ce que l’on va toucher et avaler durant cette période va définir petit à petit cette flore qui nous accompagnera toute notre vie.

La maman joue aussi un rôle de transmission important. L’accouchement, l’allaitement et tous les contacts que l’on a avec elle durant la petite enfance vont nous transmettre une partie de son propre microbiote.

Et bien sûr, tous les aliments auxquels on va être exposé.e durant cette période vont jouer un rôle majeur dans la constitution de notre flore intestinale.

D’ailleurs, et en toute logique, on constate des différences claires de microbiotes en fonction des populations et de leur mode de vie alimentaire.

Ce qui explique pourquoi bien souvent nous, occidentaux, aurons généralement plus de mal à digérer une nourriture très riche en fibres et végétaux. Alors qu’un enfant africain par exemple n’aura aucune difficulté…

Rien de surprenant à cela ! Dans nos contrées l’apport en fibres est généralement insuffisant. Et l’alimentation des bébés est (trop) souvent uniquement composée de petits pots.

 

microbiote intestinal enfance bébé

Et ensuite ?

Ensuite, de nombreux facteurs vont continuer à influer sur notre microbiote intestinal, tout au long de notre vie :

  • nos expositions et choix alimentaires
  • l’environnement
  • notre état de stress
  • des maladies éventuelles

Et bien trop souvent, il est malmené, notre précieux microbiote.

Pourquoi ? Parce que notre société regorge d’aliments transformés. Et parce que la consommation de produits carnés et d’aliments raffinés est encore généralement trop élevée alors que les fibres sont bien souvent aux abonnés absents.

Stress, fatigue chronique, exposition à la pollution importante (notamment en ville), tabac, alcool… Beaucoup de ces facteurs font partie du cadre de vie habituel d’un grand nombre de personnes. Et puis, il y a aussi les antécédents, les régimes restrictifs que l’on a expérimentés (et parfois suivis bien trop longtemps), l’absence d’activité physique…

Bref, l’ensemble de ces facteurs va perturber jour après jour l’équilibre de notre microbiote intestinal. Et à la clé, les problèmes de digestion difficile (lire cet article sur les méthodes pour lutter contre)

 

Quel est le rôle du microbiote intestinal humain ?

En fait, il est un peu touche à tout, notre microbiote.

De notre santé à nos émotions, de notre digestion à nos défenses immunitaires (car le microbiote travaille main dans la main avec notre système immunitaire, voisin mitoyen de ce dernier)… Cette fabuleuse population s’affaire en réalité à faire fonctionner un nombre incalculable de processus dans notre corps.

Le moindre déséquilibre de celle-ci (que l’on appelle dysbiose) peut donc avoir un impact majeur sur notre :

  • santé
  • équilibre mental
  • énergie
  • poids
  • confort digestif

Et la liste est loin d’être exhaustive…

 

En résumé, le microbiote est lié aux cinq éléments essentiels à la santé humaine :

  • l’immunité
  • le métabolisme
  • l’équilibre hormonal
  • les fonctions cérébrales
  • l’expression génique (ou génétique)

Un équilibre si fragile…

En pratique, chacun de ces cinq axes essentiels à notre santé est influencé d’une manière ou d’une autre par notre microbiote intestinal.

Qui eût cru que les microscopiques bactéries présentes dans notre ventre (et dans nos toilettes) avaient un si grand pouvoir ? D’ailleurs la science découvre à peine les incroyables pouvoirs du microbiote intestinal.

Parce qu’au delà de nous permettre de digérer, le microbiote alimente également notre intestin en énergie, fabrique des vitamines, participe grandement au bon fonctionnement des cellules immunitaires, nous préserve des allergies. Il peut aussi nous faire grossir ou maigrir, influencer nos humeurs et notre bien-être mental, et encore tout un tas de choses que la science n’a pas encore découvertes…

Les années de recherches à venir nous réservent donc sûrement de belles surprises !

 

Cette précieuse flore intestinale, il est donc indispensable d’en prendre soin et de préserver son équilibre. Certes, on n’est pas tous gagnants à la loterie du microbiote (et particulièrement dans nos contrées).

Un microbiote intestinal déséquilibré, affaibli ou endommagé depuis notre plus jeune âge peut nous causer bien des peines au quotidien (réactions auto-immunes, problèmes de poids, troubles digestifs, dépression…).

Mais il n’est jamais trop tard pour en prendre soin et commencer à le reconstruire pas à pas.

Et d’ailleurs, je vous propose de découvrir dans cet article les règles à suivre pour en prendre soin.

 

J’espère que la lecture de cet article vous aura éclairé.e sur l’importance de votre microbiote intestinal, et sur le soin que vous devez lui apporter.

 

Avez-vous des trucs et astuces de votre côté pour préserver votre microbiote ? N’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires !

amandine l signature

 

Sources :

Healthy Gut, Healthy Brain : The Gut microbiome in neurodegenerative disorders

Fiber Fueled, Dr Will Bulsiewicz

 

Tout savoir sur le microbiote intestinal